lundi 10 juin 2013

Benjamin Clementine # L'EP Cornerstone... Enfin!

     Pour Benjamin Clementine, jeune britannique à la voix d'exception, l'histoire ressemble à un conte de fée éveillé. Alors qu'il aurait quitté Londres pour une histoire d'amour, il débarque à Paris & tente sa chance dans le métro parisien (pour voir ses premières vidéos, c'est par ici ou par là) . Un Café De La Danse plus tard, en avril dernier, & Benjamin se retrouve propulsé au rang de coqueluche. Et crois-moi, à l'écoute de Cornerstone, cette réputation est amplement méritée.


Cornerstone s'ouvre sur le titre éponyme, intense & hypnotique. Sur le piano, des myriades de notes défilent  & la voix gorgée de soul de Clementine se fait saisissante - comme à son habitude. Son placement si particulier, qui installe par moment une tension insoutenable, nous suspend à ses lèvres. Presque haletant sur les "hope" du refrain, un constat s'impose: Benjamin ne chante pas ses chansons, il les vit, les transcende. Avec une voix qui semble être modulable à l'infini, Benjamin Clementine & sa pureté insaisissable surprenne. 



Sur I Won't Complain, Benjamin Clementine déverse un trop-plein d'émotions, où tout semble s'embrouiller. Doux sur les couplets, il est enragé sur le refrain. Voilà la force du londonien: exceller avec n'importe quelle émotion. Comme sur London où, une fois plus, Benjamin Clementine sort le grand en jeu tout en simplicité. Chaque chanson est une intrusion au plus profond de son âme, une montagne russe, un séisme.

Alors oui, cet EP ne contient que trois titres, mais... I Won't Complain. 
En attendant un album, Benjamin Clementine sera en concert le 5 juillet à Calvi On The Rocks & le 12 juillet aux Francofolies
Enjoy... & play it louder!!


PS: Vous pouvez désormais me suivre sur Shuffler! Le concept est simple: c'est une compilation de tous les morceaux publiés sur le blog, créant ainsi une véritable webradio Oh Play It Louder!! Plus besoin de passer d'un article à l'autre pour retrouver un morceau, il suffit seulement de se rendre sur Shuffler. Pour vous abonner, ou pour jeter un coup d’œil, c'est par ici. Et bien sûr, vous pouvez toujours suivre l'actualité du blog sur Twitter, Hellocoton ou Bloglovin'. 


3 commentaires:

  1. et le samedi 12 octobre 2013 à la Cigale pour le Festival d'Ile de France avec Sébastien Tellier !

    RépondreSupprimer

Partage tes pensées!